« Vue de la ville de Dinant »

Balade à Dinant

Si vous aimez les villes pittoresques, Dinant, élue onzième meilleure destination européenne de 2019, va certainement vous plaire. 

Bâtie sur la rive droite de la Meuse et adossée à une haute falaise calcaire, cette ville de la province de Namur, est l’un des plus beaux endroits de Wallonie.  

La cité est petite mais charmante. Son histoire et son cadre enchanteur, entre eau et pierre, offrent aux visiteurs de belles opportunités d’activités en plein air et des balades culturelles.
Voici quelques belles découvertes.

« La ville de Dinant »
« Un quai de la Meuse à Dinant »

La citadelle de Dinant

On peut rejoindre la citadelle à pied (408 marches), en téléphérique ou en voiture (parking gratuit au sommet de la falaise).  
Il ne reste plus de trace  du château fort bâti en 1080. La fortification a connu de nombreuses guerres et, de destructions en reconstructions, elle a perdu sa physionomie d’origine.
La forteresse, telle que nous la connaissons, a été construite par les Hollandais, en 1821.

« La collégiale et la citadelle à Dinant »

Son espace muséal éclaire le visiteur sur les événements les plus importants de son histoire et de celle de la cité. 
Les cachots, la salle d’armes, les mises en scène de la période hollandaise dans le fort et une tranchée reconstituée de la guerre 14/18 permettent d’en apprendre davantage sur les nombreuses batailles qui ont eu lieu à Dinant, depuis son sac, en 1466. 

Je recommande la visite guidée. Elle est intéressante, ludique et gratuite. Quant à la vue panoramique sur la ville, elles est tout simplement magnifique.
Après l’effort, le réconfort. Une cafétéria et une plaine de jeux attendent les visiteurs en quête d’un moment de détente dans un cadre verdoyant et bien entretenu.

« Vue panoramique sur la vallée de Dinant »

La collégiale Notre-Dame à Dinant

La collégiale Notre-Dame, avec son clocher en forme de bulbe, est symbole de la ville. 
À l’intérieur, on peut admirer, entre autres, des magnifiques vitraux, du mobilier ancien, des peintures et de grands candélabres en dinanderie.
Cette collégiale vaut vraiment le détour. Elle est d’ailleurs reconnue comme l’un des plus beaux fleurons des débuts de l’art gothique en Wallonie.
La collégiale se visite gratuitement tous les jours.
Pour en savoir plus, lire l’article

« La collégiale Notre-Dame à Dinant »
« La collégiale Notre-Dame à Dinant  »

La maison d’Adolphe Sax

Lorsque l’on se promène dans la ville, on peut apercevoir de grands saxophones colorés orner le pont Charles de Gaulle.
Ce n’est pas étonnant. Dinant est la ville natale d’Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone, né en 1814.
Une maison, située sur son lieu de naissance, abrite un parcours interactif et musical consacré à la vie et à l’œuvre de cet illustre personnage. 
Si, comme moi, vous aimez la musique et le jazz, vous serez conquis par cette visite intéressante et gratuite.

« Le pont Charles de Gaulle à Dinant »
« La maison d’Adolphe Saxe à Dinant»

La grotte La Merveilleuse

Dinant abrite une des plus belles grottes d’Europe. Découverte en 1904, la grotte, située à 10 min de marche du centre-ville, est connue pour la beauté et la finesse de ses concrétions.
Une visite guidée emmène le touriste, pendant 1 heure, à 40 mètres de profondeur, à la découverte d’un décor magnifique façonné par la nature.
C’est la visite idéale lorsque la canicule pointe le bout de son nez.

Une croisière sur la Meuse : Dinant-Freÿr

Une croisière à bord d’un bateau touristique est moyen agréable et reposant pour découvrir de beaux sites d’une autre façon.

« L’hôtel de ville à Dinant »

Après un repas pris à bord du «Le Mouche», un vieux bateau chargé d’histoire, j’ai pris plaisir, durant 2 heures, à regarder défiler des édifices et des paysages superbes.

« Des édifices sur les bords de Meuse à Dinant »

Le rocher Bayard, une aiguille rocheuse de 40 m de haut, forme une porte naturelle à l’entrée de la cité. A l’origine, il n’existait qu’un petit sentier. Ce dernier a été élargi, en 1661, ainsi que par les troupes de Louis XIV, en 1698.
Une légende raconte que le rocher a été fendu par un coup de sabot donné par le cheval Bayard chevauché par les quatre fils Aymon.

« Le rocher Bayard à Dinant »

Un arrêt dans l’écluse d’Anseremme s’impose afin de franchir un dénivelé de 2,40 mètres. De cet endroit, on peut voir l’île de Moniat et la Lesse se jeter dans la Meuse. 

« L’écluse d’Anseremme  »

Après le passage de l’écluse, le navire glisse sous l’immense viaduc Charlemagne, le plus haut viaduc routier de Belgique. Il croise aussi le pont ferroviaire d’Anseremme, la plus longue voie ferrée du pays enjambant un fleuve.

« Le viaduc Charlemagne à Anseremme»
« Une voie ferrée sur la Meuse à Anseremme »

À présent, le bateau navigue dans le bief de haute-Meuse. Dans cette vallée luxuriante se détache le Prieuré, une ancienne dépendance de l’abbaye de Saint-Hubert en Ardenne datant du 15e siècle.

« Le Prieuré à Anseremme  »

Apparaissent ensuite les magnifiques falaises calcaires de Freÿr, le plus grand massif d’escalade de Belgique.

« Le massif calcaire de Freÿr en Belgique »
« Un yacht sur la Meuse à Freÿr »
« Les falaises calcaires à Freÿr »

Arrivé à hauteur de ces falaises, « le Mouche » fait demi-tour. Sur le chemin du retour, je peux apercevoir l’imposant château de Freÿr.
Situé entre Waulsort et Dinant, ce bâtiment Renaissance a été l’ancienne résidence d’été des Ducs de Beaufort-Spontin. Ses magnifiques jardins en terrasses, surnommés «le Versailles ardennais », ont été inspirés par les réalisations de Le Nôtre, jardinier du roi Louis XIV.

« Le château de Freÿr en Belgique »
« Les jardins du château de Freÿr en Belgique »

La journée achevée, tous les bateaux de plaisance quittent leurs embarcadères. Ils s’amarrent, pour la nuit, au sortir de la ville, laissant derrière eux des quais bien esseulés. 

« Dinant la nuit »

Spécialités locales

Les spécialités sont la couque de Dinant, la bière Leffe et la Flamiche.
La couque de Dinant est un biscuit vraiment très dur. Il est fait de miel et de farine et moulé dans un moule en bois. On conseille de le déguster en le laissant fondre sur la langue, Personnellement, je le trempe dans du café. La couque de Rins en est une variante molle.
la Flamiche est une tarte composée de fromage, de beurre et d’œufs. Elle se mange chaude et accompagnée de vin de Bourgogne.

Manger et boire à Dinant

Dinant est une cité très touristique. Elle regorge de restaurants et de cafés. On m’avait conseillé le restaurant La Broche mais je n’y suis pas allée car j’avais déjà englouti un délicieux déjeuner sur le bateau mouche.
J’ai cependant fais une pause sur la Croisette pour déguster un café au Ledzz bar. Bon accueil garanti !

Pour plus d’infos : walloniebelgiquetourisme.be

2 Replies to “Balade à Dinant”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *